Ségoula pour la Parnassa


Vous trouverez dans cet article la "Ségoula" (remède ancestrale) pour avoir une bonne "Parnassa" (subsistance matérielle). En effet, nos Sages zts'l enseignent que tout celui qui lit la "Parasha de la Manne" chaque jour, aura la garantie de ne manquer de rien au niveau de sa Parnassa.

Il existe cependant un jour propice pour pratique cette "Ségoula" : Le 3e jour de la semaine (mardi) avant le Shabbat Parachat Bechalla'h.

La "Parasha de la Manne" est un extrait de la Torah qui parle de la "Manne", la nourriture qu'Hachem accordait à nos ancètres chaque jour dans le désert, après la sortie d'Egypte.

Il faut donc lire le texte "Yehi Ratson", puis chaque verset de la Torah 2 fois, suivi de sa traduction aramèenne (située à gauche) 1 fois. Et conclure par la lecture du texte "Ata Hou..."



TRADUCTION :
4 L'Éternel dit à Moïse: "Je vais faire pleuvoir pour vous une nourriture céleste, le peuple ira en ramasser chaque jour sa provision et j'éprouverai de la sorte s'il obéit à ma doctrine ou non.
5 Le sixième jour, lorsqu'ils accommoderont ce qu'ils auront apporté, il se trouvera le double de leur récolte de chaque jour."
6 Moïse et Aaron dirent à tous les enfants d'Israël: "Ce soir, vous reconnaîtrez que c'est l'Éternel qui vous a fait sortir du pays d'Égypte
7 et demain, vous serez témoins de la gloire du Seigneur, lorsqu'il fera droit à vos murmures contre lui. Mais nous, que sommes nous, pour être l'objet de vos murmures?
8 Vous le verrez, ajouta Moïse, lorsque Dieu vous donnera, ce soir, de la viande pour vous nourrir et demain, du pain pour vous rassasier, accueillant ainsi les murmures que vous proférez contre lui, car que sommes-nous? ce n'est pas nous qu'atteignent vos murmures, c'est l'Éternel!"
9 Moïse dit à Aaron: "Dis à toute la communauté des enfants d'Israël: ‘Approchez-vous de l'Éternel, car il a entendu vos murmures.’ "
10 Comme Aaron parlait ainsi à toute la communauté des enfants d'Israël, ils se tournèrent du côté du désert et voici que la majesté divine apparut dans le nuage.
11 L'Éternel parla ainsi à Moïse:
12 "J'ai entendu les murmures des Israélites. Parle-leur en ces termes: ‘Vers le soir vous mangerez de la viande, au matin vous vous rassasierez de pain et vous reconnaîtrez que moi, l'Éternel, je suis votre Dieu.’ "
13 En effet, le soir, les cailles arrivèrent et couvrirent le camp et le matin, une couche de rosée s'étendait autour du camp.
14 Cette couche de rosée ayant disparu, on vit sur le sol du désert quelque chose de menu, de floconneux, fin comme le givre sur la terre.
15 A cette vue, les enfants d'Israël se dirent les uns aux autres: "Qu'est ceci?" car ils ne savaient ce que c'était. Et Moïse leur dit: "C'est là le pain que l'Éternel vous donne pour nourriture.
16 Voici ce qu'a prescrit l'Éternel: Recueillez-en chacun selon ses besoins: un ômer par tête; autant chacun a de personnes dans sa tente, autant vous en prendrez."
17 Ainsi firent les enfants d'Israël: ils en ramassèrent, l'un plus, l'autre moins."
18 Puis ils mesurèrent à l'étrier. Or, celui qui en avait beaucoup pris n'en avait pas de trop, celui qui en avait peu n'en avait pas faute, chacun avait recueilli à proportion de ses besoins.
19 Moïse leur dit: "Que nul n'en réserve pour le lendemain."
20 N'écoutant point Moïse, quelques-uns gardèrent de leur provision pour le lendemain, mais elle fourmilla de vers et se gâta. Et Moïse s'irrita contre eux.
21 Ils recueillirent cette substance tous les matins, chacun en raison de sa consommation; lorsque le soleil l'échauffait, elle fondait.
22 Mais il advint, au sixième jour, qu'ils recueillirent une provision double, deux ômer par personne; tous les phylarques de la communauté vinrent l'annoncer à Moïse.
23 Il leur répondit: "C'est ce qu'a dit le Seigneur: Demain est le sabbat solennel, le saint chômage en l'honneur de l'Éternel! Ce que vous avez à cuire, cuisez-le, à faire bouillir, faites-le bouillir aujourd'hui et toute la provision restante, gardez-la en réserve pour demain."
24 Ils la réservèrent pour le lendemain, comme l'avait ordonné Moïse et elle ne se gâta point et il ne s'y mit point de vers.
25 Moïse dit: "Mangez-la aujourd'hui, car c'est aujourd'hui sabbat en l'honneur de l'Éternel, aujourd'hui vous n'en trouveriez point aux champs.
26 Six jours de suite vous en recueillerez; mais le septième jour, jour de chômage, il n'y en aura point."
27 Or, le septième jour, quelques-uns du peuple allèrent à la récolte, mais ils ne trouvèrent rien.
28 L'Éternel dit à Moïse: "Jusqu'à quand vous refuserez-vous à garder mes préceptes et mes enseignements?
29 Considérez que l'Éternel vous a gratifiés du sabbat! c'est pourquoi il vous donne, au sixième jour, la provision de deux jours. Que chacun demeure où il est, que nul ne sorte de son habitation le septième jour." 30 Et le peuple chôma le septième jour.
31 La maison d'Israël donna à cette substance le nom de manne. Elle ressemblait à de la graine de coriandre, était blanche et avait la saveur d'un beignet au miel.
32 Moïse dit: "Voici ce qu'a ordonné le Seigneur: ‘Qu'un ômer plein de cette manne reste en dépôt pour vos générations, afin qu'elles connaissent le pain dont je vous ai nourris dans le désert, lorsque je vous ai fait sortir du pays d'Égypte.’ "
33 Moïse dit à Aaron: "Prends une urne et y dépose un plein ômer de manne et place-la devant l'Éternel, comme souvenir pour vos générations."
34 Ainsi que l'Éternel l'avait prescrit à Moïse, Aaron la déposa devant l'arche du Statut, comme souvenir.
35 Les enfants d'Israël mangèrent de la manne quarante ans, jusqu'à leur arrivée en pays habité; cette manne, ils en mangèrent jusqu'à leur arrivée aux confins du pays de Canaan.
36 Quant à l'ômer, c'est la dixième partie de l'êpha.



Découvrir aussi une bénédiction du Rabbi de Loubavitch zts'l avec sa recommandation pour élargir les canaux de la subsistance matèrielle, et prendre conscience de leur dimension spirituelle dans notre Avodat Hachem ici bas.