TEHILIM   137

 Pour conjurer la haine

'Al naharote | Bavèl cham yachavnou, gam-bakhinou, bézokhrénou ète-Tsione ;
'Al-'aravim bétokha-h, talinou kinnoroténou ;
Ki cham chéélounou chovénou divré-chir, vétolalénou sim'ha, chirou lanou michir Tsione ;
Èkh nachir ète-chir-Adonaï, 'al admate nékhar ;
Im-èchka'hèkh Yérouchalayim, tichka'h yémini ;
Tidbak-léchoni | lé'hiki, im-lo èzkérékhi, im-lo a'alé ète-Yérouchalayim, 'al roch sim'hati ;
Zékhor Adonaï | livné Èdom ète yom Yérouchalayim, haomérim, 'arou | 'arou, 'ade haye-sode ba-h ;
Bate-Bavèl hachédouda, achré chèyéchalèm-lakh, ète-guémoulèkh chéggamalte lanou ;
Achré | chéyo'hèze vénipètse ète-'olalayikh èl-hassala' .

- Psaume 137 -

SUR LES RIVES DES FLEUVES DE BABYLONE. Là, nous nous assîmes, et nous pleurâmes au souvenir de Sion. Aux saules qui les bordent, nous suspendîmes nos harpes; car là nos maîtres nous demandaient des hymnes, nos oppresseurs - des chants de joie. "Chantez-nous disaient-ils, un des cantiques de Sion!" Comment chanterions-nous l'hymne de l'Eternel en terre étrangère? Si je t'oublie jamais, Jérusalem, que ma droite me refuse son service. Que ma langue s'attache à mon palais, si je ne me souviens toujours de toi, si je ne place Jérusalem au sommet de toutes mes joies. Souviens-toi, Seigneur, pour la perte des fils d'Edom, du jour fatal de Jérusalem, où ils disaient: "Démolissez-la, démolissez-la, jusqu'en ses fondements!" Fille de Babel, vouée à la ruine, heureux qui te rendra le mal que tu nous as fait! Heureux qui saisira tes petits et les brisera contre le rocher.